arrfoud

Erfoud & Merzouga

Avant que le développement de la ville d’Erfoud commence autour de 1930, les Français avaient mis en place un poste militaire ici pour veiller sur la Valée Tafilalt. Les tribus berberes offrirent une résistance de longue haleine à l’établissement du régime français, et la vallée fut l’une des dernières parties du Sud du Maroc à se rendre. Le plan en damier d’Erfoud est un reste de ce passé militaire. Cette ville paisible avec sa vaste palmeraie est la base pour les visites des dunes Erg Chebbi. Du sommet du borj Est, un petit bastion 3km au sud-est d’Erfoud, la vue montre une vaste plaine de désert et de palmeraies.  

Palmeraie Tafilalt
S'étendant le long des méandres du Wadi Rheris et Wadi Zizi, venant d’Erfoud – l’Oasis de Tafilalt est niché dans un espace de verdure - s'étendant au-delà Rissani. L’oasis fut autrefois une halte accueillante pour les caravanes lorsqu’ils arrivèrent épuisées après des semaines dans le désert. Aujourd’hui les habitants en dépendant pour leur subsistance, les 800.000 palmiers dattiers qui poussent ici sont réputées pour leurs fruits. En octobre, le souk à Erfoud déborde de toutes les variétés de dattes. A la fin de la récolte des dattes, un festival de trois jours à lieu.

Rissani
Cette petite ville sur le bord du Sahara marque la fin de la route goudronnée et le début des pistes du désert. Rissani, construit sur les ruines de Sijilmassa, fut jadis la capitale de Tafilalt. Les origines de Sijilmassa sont aussi mystérieuses que les raisons de son déclin.  L’ancienne ville contenant des centaines de kasbahs et de palais, sur la route vers Erfoud certains de ces vestiges, y compris quelques restes des murs, émergent du sable. Le  souk de Rissani est l'un des plus célèbres dans la région. Ânes, mulets, moutons et chèvres sont placés dans des enclos. Des pyramides de dates sont entassées sur les étals, ainsi que des légumes et des épices colorées. Sous des toits de palme tressés et de ruelles étroites en terre battue, des bijoux, des poignards, des tapis, des paniers tissés en fibres de palmier et la poterie sont mis en vente.

Mausolée de Moulay Ali Cherif
Au sud de Rissani se trouve le mausolée de Moulay Ali Cherif, où le père de Moulay Er Rachid, fondateur de la dynastie Alaouïte, repose en paix. Le mausolée fut reconstruit en 1955, après qu’il fut endommagé par de graves inondations du Wadi Ziz. Une cour mène à la chambre funéraire, où seul les musulmans sont admis. Derrière le mausolée se trouvent les ruines du Ksar Abbar datant du 19ème siècle. Cette ancienne demeure abritait jadis des princesses alaouites éxilées, les veuves des sultans et, protégé par un double mur de terre, une partie de la trésorerie royale. A environ 2km du mausolée se trouve le Oulad Abdelhalim Ksar. Il a été construit en 1900 pour le frère aîné du sultan Moulay Hassan, qui fut nommé gouverneur de Tafilalt.

Er-Rachidia
Ici les palmeraies du Ziz et Tafilalt commencent et la ville indique aussi le début de la route vers le Sud. Er-Rachidia, également un centre administratif et militaire, fut construit par les Français au début du 20ème siècle, quand il fut connu comme Ksar Es Souk. Son nom actuel fut donné en 1979 à la mémoire de Moulay Rachid, le premier des Alaouites à renverser la domination Saadiens en 1666. Beaucoup de ksour (villages fortifiés) ici ont été abandonnés après 1960, lorsque les eaux du Ziz provoquèrent de graves inondations et emportèrent de grandes parties des terres.

Source Bleue de Meski
A environs 25km au sud d’Er Rachidia on trouve La Source Bleue de Meski, qui est partiellement souterraine. L’eau de la source bleue coule d’une grotte au pied de la falaise dans une piscine construite par la Légion Etrangère. L'eau offre une piscine naturelle pour le camping dans la palmeraie. Le sommet de la falaise offre une vue sur l'oasis et le ksar en ruine de Meski. La route vers Erfoud offre également de superbes vues sur la vallée du Ziz et les oasis d’Oulad Chaker et Aourfous.

MERZOUGA

La petite oasis saharienne de Merzouga est célèbre pour son emplacement au pied des dunes d'Erg Chebbi. Ces magnifiques dunes, sortant des pierres et du sable désertique, s’étendent sur 30km et atteignent une hauteur maximum de 250m. Au lever ou coucher du soleil, la pénombre donne au sable une fascinante gamme de couleurs subtiles. Bien qu'elles soient plus proches de Rissani, Merzouga et les dunes d'Erg Chebbi sont le plus faciles à atteindre à partir d'Erfoud. Merzouga est uniquement accessible par 4x4 et une fois sur place un tour de chameau est le moyen le plus agréable et authentique pour atteindre le sommet des dunes.

Environs d’Erfoud

  • Tinghir  – 145km à mi-chemin entre Erfoud et Ouarzazate
  • Tinjedad  – 55km entre Erfoud et Tinghir
  • Gorges Todra  – 15km de Tinghir

Météo

Température hiver = 3 – 13 °C. Température été = 25 - 40 °C.

Climat désertique avec très peu de pluie au cours de l'année.

Festivals:

ERFOUD

  • Festival des dates  octobre

IMILCHIL  (montagnes du Haut Atlas)

  • Moussem des Fiancailles septembre