banniere titouan-01

Tetouan & Chefchaouen

TETOUAN

Dans les mots des poètes arabes, Tétouan est une ‘colombe blanche’, ‘la sœur de Fès’, ‘le petit Jérusalem’, ou ‘la fille de Grenade’. La ville, construite en partie sur les pentes du Jbel Dersa, fut habitée par des réfugiés juifs de Grenade dans le 15ème siècle, puis par les Maures d'Andalousie au 17ème siècle. L’héritage andalou de la ville est visible dans sa médina, ainsi que ses traditions culinaires, la musique et l'artisanat de broderie. Au 18ème siècle, la ville avait acquis une telle importance dans le commerce avec l'Europe qu'elle devint la capitale diplomatique du Maroc. Les Espagnols qui tenaient Tétouan de 1860 à 1862, en firent leur capitale pendant le Protectorat, construisant une nouvelle ville au côté ouest de l'ancienne médina andalouse.

Ville Nouvelle
C'est sur la Place Moulay El Mehdi – parfois encore appelée la place Primo (après le politicien espagnol José Primo de Rivera) par les habitants de la ville – que l'architecture coloniale espagnole de Ville Nouvelle est le plus éloquent. Avec un bureau de poste principal, la banque et l'église (1926), la place ressemble à n'importe quelle autre place de la ville centrale en Espagne. A la fois l’artère principale de la ville, le boulevard Mohammed V et la place Hassan II s'animent dans la soirée avec le paseo (promenade), une coutume espagnole qui est plus profondément enracinée à Tétouan qu'ailleurs.

Medina
La Medina de Tétouan, maintenant un site du patrimoine mondial, est la plus andalouse de toutes les medinas marocaines. Des émigrants en provenance d'Espagne arrivèrent ici au 15ème et 17ème siècle et implantèrent leurs traditions architecturales. L'arôme des épices, du bois fraîchement scié et du pain remplit les rues étroites de la médina, places et souks, qui sont occupés avec les charpentiers, des fabricants de pantoufles, drapiers, tanneurs et les vendeurs de biens de seconde main. Rue El Mokadem est la rue la plus dense de boutiques, mais aussi l'une des plus remarquables pour ses bâtiments blancs impressionnants et son pavage. Les vendeurs de tissus rifains et de poterie occupent la petite place ombragée où le souk El Houts a lieu, menant à l'ancien Mellah, le quartier juif de Tétouan.

Musées
Les salles du Musée archéologique contiennent des objets datant de la période romaine ont été découverts le un site romain à la périphérie de Tétouan. Montrant des mosaïques, poteries, pièces de monnaie et des bronzes à l'intérieur, les pièces les plus intéressantes du musée - comme des inscriptions anciennes, des sols en mosaïque et des stèles funéraires musulmanes avec l'étoile de David - sont disposées dans le jardin.
Occupant un bastion construit en 1828, le Musée d'art marocain est aménagé dans un palais andalou avec un jardin, une fontaine vêtue de carrelage zelliges et des auvents de carrelage rouge, typique des bâtiments Tétouan. Le mobilier, les pièces artisanales, les costumes et les instruments de musique illustrent les traditions de la ville. L'école d'artisanat près du musée occupe une résidence construite en 1928 dans le style mauresque. Spécialisé dans les traditions locales, la maroquinerie, la poterie, les mosaïques, les tapis et les plâtres décoratifs des élèves sont affichés dans un hall d'exposition en forme de dôme.

Météo

Température hiver = 10 - 20°C. Température été = 20 – 30°C.

Climat méditerranéen avec hivers pluvieux et taux d'humidité élevé au cours de l’année

CHEFCHAOUEN

La ville blanche de Chefchaouen se niche dans le creux des deux montages Ech-Chaoua (les cornes), desquelles elle tient son nom. Des rues escarpées et étroites avec des immeubles blancs, des petites places, des fontaines ornées et des maisons avec des portes richement décorées et des toits de tuiles rouges en font une ville très charmante. Elle fut fondée en 1471 par Idriss shorfa, descendant du prophète Mohamed, comme un bastion de la lutte contre les Portugais. Avec ses huit mosquées et zaouïas et plusieurs marabouts, Chefchaouen est considérée comme une ville sacrée.

Ras el Ma
Derrière la porte Bab el Ansar se trouve la source de Ras el Ma (cap d’eau), qui est maintenant entouré par un immeuble. Bon pour les jardins verdoyants de la ville et l'alimentation des moulins, la présence de la source souterraine fut la raison principale pour la création de la ville à cet endroit. Avec ses cascades, lavoirs, moulins et cafés, Ras el Ma est considéré comme l'un des quartiers les plus agréables de Chefchaouen.

Place Uta el Hammam et la Grande Mosquée
La place est le coeur de l’ancienne ville et le point central om toutes les villes de la medina convergent. Elle est bordée d'arbres, pavées de pierres et de cailloux, et au centre se dresse une fontaine carrée décorée avec des arcs et couronné par un pavillon de carrelage vert. Avec des boutiques et cafés, c'est un endroit idéal pour une promenade détendue.
La Grande Mosquée de la place est distinctive par sa forme octogonale et pour ses décorations de carrelage en zellige et son fond en ocre. Probablement fondée au 16ème siècle, elle a été remodelée plusieurs fois depuis.

Kasbah et Musée Ethnographique
Construite entre le 15ème et 17ème siècle dans un style andalou avec dix bastions et murs de terre battue rouge, la Kasbah est le cœur essentiel de la ville. Le musée ethnographique, occupant la résidence construite à l’intérieur du jardin, contient des expositions de poterie, des armures, des broderies, costumes, instruments de musique, palanquins et les coffres en bois peint.

Fondouk
Le Fondouk de Chefchaouen sert toujours sa vocation initiale; environs 50 chambres, arrangées autour d’une cour, accueillent les voyageurs et commerçants de passage. La simplicité désarmante de l’immeuble est en contraste remarquable avec sa porte d’entrée principale, qui est surmontée par un auvent et encadrée avec  des arches de fer à cheval enlacés.

Medina
La Souïka (petit marché) est le plus ancien quartier de Chefchaouen et possède les plus belles maisons de la ville avec des portes sculptées et décorées. Les rues étroites contiennent beaucoup de petites boutiques et d'ateliers et plus de 100 tisseurs. La ville est célèbre pour les djellabas de laine qui sont tissés ici, ainsi que les tissus rayés rouges et blancs, portés par les femmes de la Jebala, une tribu du Rif occidental.

Météo

Température hiver = 8 - 18°C. Température été = 20 – 35°C.

Climat sec et ensoleillé. Grande différence de température jour/nuit